Les prêtres et les diacres

Les prêtres et les diacres

Présentation des prêtres et diacres :

suremainPère Godefroy de Suremain, curé

 « Originaire du Brionnais (Sarry) et de la côte Chalonnaise (Mercurey), les déplacements de la famille m’ont permis dans mes premières années de jeunesse de parcourir la France et parfois au-delà. Après un DUT de Physique, je suis entré au séminaire à Paray-le-Monial en 1999 où j’ai passé 3 ans.

Après une année au collège militaire d’Autun comme adjoint de l’aumônier, j’ai poursuivi mes études de théologie à Rome pendant 3 ans. Ordonné diacre, j’ai enraciné ma connaissance du diocèse à Louhans avec le Père Arnoux. Après l’ordination sacerdotale en juillet 2007, l’évêque m’a demandé de poursuivre 2 années de formation, toujours à Rome.

Arrivé en 2009 à Charolles, j’ai eu la joie de profiter du dynamisme du Père Veaux et de me consacrer en grande partie à la jeunesse Charolaise. Curé de la paroisse du Sacré Coeur en Val d’Or depuis septembre dernier, une nouvelle page s’ouvre devant moi, page que j’écrirai avec vous ! »

gregoirePère Grégoire Drouot, vicaire

« Natif de Lyon, j’ai grandi dans une famille chrétienne qui m’a transmis la foi et le goût de servir. Après des études de sciences humaines et une maîtrise de droit, je suis entré au séminaire de Paray en 2000.

Envoyé en Belgique en 2003 chez les pères Jésuites pour la formation théologique, j’ai été ordonné diacre en 2006 et prêtre en 2007. Ma mission a débuté au Creusot, puis à la paroisse St.-Paul à Chalon, comme vicaire et accompagnateur des établissements catholiques d’enseignement.

Elle se poursuit désormais à la paroisse du Sacré-Cœur en Val d’Or ainsi qu’au service de la Pastorale des Jeunes et des vocations du diocèse. À Paray, j’assurerai également un cours et l’accompagnement spirituel à la Maison St.-François de Sales. »

bouchot                                                                                                 Père Henri Bouchot, vicaire

« Je suis originaire de Vendenesse-les-Charolles où je suis né en 1937. Après mon séminaire à Autun, je suis parti en Algérie où j’ai été gravement blessé. Ordonné prêtre en 1962 à Vendenesse, j’ai tout de suite été professeur au petit séminaire de Semur.

Puis vint le temps de Marcigny jusqu’en 1980, Génelard entre 1980 et 1990, St Vallier entre 1990 et 1996, Chauffailles entre 1997 et 2007 et depuis 6 ans à Paray-le-Monial.

Je participe à la vie de la paroisse : célébrations, messes, sépultures et visites aux personnes âgées, handicapées à domicile, dans les hôpitaux. »

mouclier                                                                                                 Père Patrice Mouclier, vicaire

« Je suis originaire de saint Jean d’Angely (17) petite cité médiévale qui a un long passé monastique avec son abbaye royale dédiée à saint Jean Baptiste et son monastère de bénédictines transféré à Maumont en 1959. Né dans la lumière de la Croix Glorieuse le 14 septembre 1958, j’ai été saisi depuis l’enfance par cette parole de feu de saint Jean, proclamée lors de cette fête :  » Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique : ainsi tout homme qui croit en Lui ne périra pas mais il obtiendra la vie éternelle « .  A la faveur des déménagements familiaux, j’ai eu la grâce de vivre à Saintes, Rouen et Nantes. Sensible au trésor de la musique sacrée qui fait chanter l’Evangile dans toute sa beauté, la splendeur de la liturgie de la cathédrale Notre Dame de Rouen et l’office monastique de Saint Wandrille et de Solesmes ont été décisifs dans mon cheminement spirituel et ont nourri ma foi.

Tout naturellement à l’issue de mon service militaire j’ai commencé mes études au séminaire et après une expérience monastique qui donne forme, encore à ma vie, j’ai été ordonné prêtre le 10 avril 1994, deuxième dimanche de Pâques en la basilique du Sacré-Cœur à Marseille par le cardinal Robert Coffy. J’ai vécu mon ministère de serviteur de l’Evangile et de l’Eucharistie essentiellement dans les paroisses de St Vincent de Paul (Les Réformés) et de St Giniez (Paroisse de l’Emmanuel) dans la cité phocéenne.

Arrivé en octobre 2010 à Paray j’y suis vicaire tout en demeurant incardiné à Marseille. Dès mon ordination, j’ai eu à cœur de demeurer disponible chaque jour pour le sacrement du pardon source de paix et de joie et de grande importance pour courir dans la voie de l’Amour c’est-à-dire la sainteté, notre vocation à tous. »

michel                                                                                                Père Fernand Michel, vicaire

« Je suis né en 1934, ordonné prêtre en 1963. Mon 1er ministère a été à St Germain du Bois puis vicaire à la Basilique de Paray. Pendant 15 ans, j’ai assuré le suivi des mouvements chrétiens au niveau diocésain comme le CMR (Chrétiens en monde rural), l’ACGH (action catholique), le CCFD(comité catholique contre la faim et pour le développement) et bien d’autres encore !

Curé de Gibles puis Gueugnon, vicaire épiscopal à Chalon et avant d’arriver à Vitry curé de la paroisse des Monts du Charolais (St Bonnet de Joux). Dans toutes ces années, j’ai été 27 ans en service diocésain et 23 ans en service paroissial.

Je suis maintenant à Vitry où j’assure les messes, baptêmes, obsèques, mariages…et d’autres services au sein de la paroisse du Sacré Cœur en Val d’Or. »

 

fraizy

Père François FRAIZY, au service du doyenné du charolais

« Né en 1943, j’ai été ordonné prêtre en 1969. Après quelques années de spécialisation dans le domaine biblique, passées successivement à Rome, à Jérusalem et en Allemagne, j’ai été chargé d’enseigner une partie du Nouveau Testament, d’abord au Séminaire Interdiocésain de Dijon (1977–1985) puis à la Faculté de théologie de l’Université Catholique de Lyon (1987–2008) avec simultanément un engagement au Séminaire Universitaire de Lyon (1986–1997) puis au sanctuaire de Fourvière (1998–2008).

Depuis novembre 2008, je réside à Paray-le-Monial (Les Tilleuls), comme « prêtre auxiliaire au Doyenné du Charolais », ce qui occasionne une participation ponctuelle à la vie pastorale de la paroisse. Je poursuis un travail sur la Bible, et j’assure l’aumônerie du monastère des Dominicaines.

Délégué de l’évêque pour les Relations avec le Judaïsme, je suis également Conseiller spirituel diocésain des Équipes Notre-Dame »

auduc Jean-François Auduc, diacre permanent

« J’ai 48 ans et je suis né à Paray-le-Monial. Je demeure à lafin St Léger-les-Paray, avec mon épouse Brigitte, depuis 1993. Nous avons 3 garçons, Jean-Baptiste, Nicolas et Quentin.

Je travaille dans un établissement bancaire, chargé de la clientèle des professionnels.

Après un temps de préparation et de formation, Mgr Benoît Rivière m’a ordonné diacre le 13 mars 2011, à la basilique de Paray-le-Monial. L’évêque m’a confié la mission d’être diacre « toujours et partout ».

Je vis mon ministère diaconal en famille, au sein de la communauté paroissiale du Sacré-Cœur en Val d’Or, dans la vie professionnelle, avec une attention particulière au monde économique et financier, dans la vie associative, avec un lien privilégié avec la Maison Saint-Vincent de Paul. »

antoine                                                                                 Antoine Hastings, diacre permanent

« 50 ans, marié avec Anne, nous avons 3 enfants. J’ai été ordonné diacre en 2011. Je vis ma mission diaconale dans mon travail avec la charge d’une soixantaine de personnes dans le cadre de tutelles et curatelles confiées par le juge.

J’assure le suivi du Pèlerinage Saint-Joseph, pour les hommes. Il se déroule dans notre diocèse le Week-end du 1er dimanche de juillet. Ma lettre de mission précise également que je suis au service de la paroisse, en lien avec le curé. J’attache une grande importance au service de l’autel, le plus souvent à la Basilique. C’est l’occasion de présenter au Seigneur toutes les intentions qui me sont confiées. »

gentil                                                                                          

Alain gentil, diacre permanent

« Originaire de Montceau-les-Mines, je suis né en 1955. Marié à Hélène depuis 1979, nous avons 6 enfants et 2 petites-filles et nous habitons Paray-le-Monial. Je suis cadre de santé à l’EHPAD du centre hospitalier de Charolles. J‘ai été ordonné diacre permanent en la Basilique de Paray-le-Monial le 12/07/1992. Ma mission se situe dans le monde de la santé en particulier auprès des professionnels de santé et la préparation au mariage sur la paroisse de Paray jusqu’en 2012.

L’année qui vient sera pour moi une année de transition et de réflexion avec le passage à la retraite fin 2013 et l’utilisation de la disponibilité qui en découle. »

perrotHenri Perrot, diacre permanent

« Né en 1954. Je suis marié à Anne –qui est Laïque en Mission Ecclésiale- ; nous avons 4 enfants dont 3 mariés et le 4e qui le sera prochainement ; et 6 petits-enfants de 6 ans à 11 mois.

J’ai été ‘Exploitant agricole’ depuis 1977 jusqu’en décembre 2012. Mgr.Séguy m’a ordonné diacre en 2005. Auparavant, j’avais été animateur d’aumônerie sur la paroisse, et membre du groupe « Travail et Partage », ainsi que du groupe de préparation à la confirmation des jeunes.

J’ai reçu comme mission de l’évêque : comme tout diacre, en premier lieu ma famille, puis le monde rural et la préparation à la confirmation. Pour des demandes précises et en accord avec le curé de la paroisse, je célèbre des mariages, baptêmes et parfois des obsèques en Val d’Or. »